Balade en bord de plage

Posté le Dimanche 5 novembre 2006

Balade en bord de plage dans Un jour en Provence sept.oct%20O6%20026

Et voici où j’aime me ressourcer, à quinze minutes à pied de chez moi, une étendue de sable, la mer, et les bruits de la nature en fond sonore…. Je vous présente, Fréjus, côté plage en ce début novembre ….

septoctO6037 dans Un jour en Provence

Se pencher sur le sable brut, toucher ses grains, ses poussières que la mer, et les roches ont drainés, ramenés, roulés sous leur parcours…

septoctO6023

Suivre les pas d’inconnu, laissées en empreintes dans leur course du jour…

septoctO6021

s’installer prés de la mer, écouter, les vagues naitre, rire en écume mousseuse, et se perdre dans l’immensité pour renaitre plus loin… va et vient miraculeux de la vie…

septoctO6025

Remonter le chemin, où se mélent les odeurs d’iode et de pins maritimes…

septoctO6028

Se pencher sur la vie, qui butine…

      septoctO6030

Et repartir ressourcer des trésors de la nature.

septoctO6033

Le bonheur est une petite chose que l’on grignote,

assis par terre, au soleil.

« Jean Giraudoux »

nathly83 @ 13:52
Enregistré dans Un jour en Provence
La confiance

Posté le Samedi 4 novembre 2006

La confiance  dans Mes Reflexions 010426_0732_0057_nshs 

La confiance, c’est déposer des mots intimes dans le creux d’une oreille. Sentir, savoir, qu’ils ne seront pas déformés, ni jugés, simplement accueillis… C’est entendre tes mots en respectant ta parole, c’est comprendre sans me sentir blessée, c’est accepter tes errements, sourire aux mensonges qui embellissent ta vie…

La confiance, c’est pouvoir te livrer le double des clefs de mes jardins secrets, les savoir protéger par ta discrétion et ta tolérance, c’est garder au plus profond de moi, tes confidences, tes peines, tes doutes, tes brides de vie, celles d’un vécu et d’un imaginaire, mais rester discrète et tolérante…

La confiance, c’est s’offrir le luxe d’être sincère face à l’intégrité de l’autre.

La confiance, c’est ce trésor fragile que j’avais ouvert au fil de mes mots, à ton écoute… et qui aujourd’hui fait la une des journaux. La confiance, ce sont ces petits bouts de moi, que je ramasse chez l’un , chez l’autre, ceux que tu as distribué sous le couvert d’un bon coeur, et que je tente de récupérer au fil de mes larmes…

La confiance que j’avais déposé en toi, n’est plus qu’un livre grand ouvert à qui veux lire, des mots que tous viendront lire par curiosité, une part de moi que tu as fait vivre à ta manière, comme tu avais envie de vivre peut être…. La confiance que tu as déposé en moi, sera respectée, tes secrets gardées, tes confidences scellées au puits de mon respect pour ce mot intègre « confiance »…

Ma tolérance, sera ce silence qui désormais s’installe entre nous, ce temps qu’il me faudra pour me relever, pour pouvoir me dire sans me justifier aux regards de ceux qui n’ont de moi que tes dires… Rien de mal, pas de mauvaises paroles, je sais, mais un aperçu de moi même que je ne suis pas, des chemins faussés qui mènent à la déception, à ma déception…

Ma tolérance, sera de comprendre tes faiblesses, tes peurs et de les accepter, sans que cela ne blesse mon intégrité…

010426_0732_0028_nshs dans Mes Reflexions

nathly83 @ 11:43
Enregistré dans Mes Reflexions
Un poison au goût de miel…

Posté le Vendredi 3 novembre 2006

photos visualparadox.com

C’est un poison au goût de miel, qui s’insinue entre les mots… Doucement il se pose et se tartine de douceur, il aime les gourmands sensibles, et rêveurs. En paroles sucrées il viendra mettre du baume sur vos instants de peine, puis se réjouir avec vous de vos joies… Belle fleur aux pétales ouvertes, vous danserez sous le vent, vous rirez de ses mots.

Caché derrière la toile, il tisse ses fils… Il n’est pas toujours dangereux, ni conscient, je dirais détraqué. Il vit par procuration, sa vie banale il la colore de vos rêves, vole vos envies, les transpose sur sa vie trop triste, et vous imagine des scénarios dont lui est le héros… Mais comme il est trop peureux pour vivre ses aventures, il vous les projettera, et profitera de votre naïveté pour vous faire gober sous des mots de miel son nouveau scénario…

La palette est riche et varié derrière la toile du net… il n’a qu’à plonger ses doigts dans un gant de velours pour toucher ses victimes…

« IL » c’est le poison, qui se cache sous une belle qualité, « La Gentillesse  » et sous prétexte de gentillesse il parlera amitié, sous couvert de gentillesse il glissera une main sous la votre, c’est gentil…. Foutaise !!! Il se servira de cette belle qualité pour vous culpabiliser si vous refuser « Sa version de la Gentillesse « , mais il ne pense qu’à lui, qu’à ses desseins, qu’à son scénario où vous n’êtes qu’un jouet qu’il veut s’offrir !!! Ce poison ne se dépose que sur des gens gentils et ouverts, des âmes qui pensent malgré tout que la vraie gentillesse existe, et qui se brisent souvent sur des abuseurs, des couleuvres qui distillent leur poison au goût de miel…

Ou bien, il se cachera sous des mots et des visages bien sympathiques, des personnes qui ne vous veulent que tu bien !!! elles vous utilisent comme un jeu de carte, vous assemblent, vous inventent des vies, et vous vous étonnez de ne rien comprendre aux règles, quand vous vous êtes laissés manipuler dans un instant d’égarement ou de confiance. Derrière l’écran se cachent des esprits tordus, qui ne s’attaquent pas qu’aux enfants, derrière l’écran se cachent des sangsues qui vous sucent le bonheur et l’énergie, qui passent leur temps à guetter la proie idéale !!! Derrière l’écran il y a la vie, la vraie… ne vous faites pas happer par le virtuel, utilisez sa magie, mais restez sur terre.

Et dans ce dédales de supercherie, il faut continuer à croire à la gentillesse, ne pas perdre confiance en l’humain, se laisser piquer par le venin et posséder l’antidote, le savoir… Continuer à y croire sans être naïfs, car derrière l’écran, brillent aussi des étoiles…

Soyons vigilants !!! et méfions nous des imitations !!!!

nathly83 @ 14:06
Enregistré dans Mes Reflexions
Il est des lieux, où le silence est roi

Posté le Jeudi 26 octobre 2006

NARBONNE 1

Il est des lieux, où le silence est roi dans citations NarbonneCarcassonne008

Comment peut-on ne pas adorer les cloîtres, ces lieux tranquilles, fermés et frais, inventés, semble-t-il, pour faire naître la pensée pendant qu’on va à pas lents sous les longues arcades mélancoliques ?

Guy de Maupassant

NarbonneCarcassonne009 dans Un jour en Provence

Dans le silence de la solitude, on n’entend plus que l’essentiel.

Camille Belguise, extrait de Echos du Silence

NarbonneCarcassonne006

Dans les silences, on peut dire tant de choses.

Michelangelo Antonioni

NarbonneCarcassonne010

D’où vient à l’homme la plus durable des jouissances de son coeur, cette volupté de la mélancolie, ce charme plein de secrets, qui lui fait vivre de ses douleurs et s’aimer encore dans le sentiment de sa ruine ?

Etienne de Senancour

NarbonneCarcassonne005

Dieu est l’ami du silence. Les arbres, les fleurs et l’herbe poussent en silence. Regarde les étoiles, la lune et le soleil, comment ils se meuvent silencieusement.

Mère Teresa

nathly83 @ 10:56
Enregistré dans citations, Un jour en Provence
°°Mélancolie°°

Posté le Dimanche 22 octobre 2006

photo de Gilles Navet

Dimanche gris et humide, qui transperce les murs… Silence lourd et pesant qui s’abat sans crier gare… Il manque à l’automne ses couleurs mordorées et rouge passion.

« Mieux vaut un instant en Avril que tout un long mois en automne. »

Adam Mickiewicz 

Souvenirs d’avril comme un doux feu pour réchauffer l’automne… Retrouver la chaleur printanière des petites rues Aix en Provence. S’envelopper du châle des instants de bonheur que l’on a semé le long des placettes aux multiples fontaines.

°°Mélancolie°° dans Au jour le jour fontainedelarotonde

De la gare, remonter jusqu’à la place de la Rotonde, majestueuse fontaine au centre de la ville.Malgré la vie citadine qui grouille autour du grand carrefour, se déploie le parfum de la Provence.

cours Mirabeaux

Descendre le cours Mirabeau à l’ombre des platanes, s’immerger de cette vie estudiantine qui discours, et se rit de la vie. Entendre la vie à la terrasse de cafés mythiques, se poser l’âme légère face à une fontaine, et laisser couler ses rêves dans un bruissement frais.

photo-mirabeau-2 dans Un jour en Provence

Attendre dans le plaisir du silence intérieur, que tu apparaisses, et me prenne par la main pour m’entraîner dans les dédales de petites rues qui bordent le cours Mirabeau.

 

photo-augustins-1

Suivre inlassablement le même chemin, comme si nos souvenirs nous ramenaient toujours sur leurs pas brûlants….Place des Augustins…

 

photo-armenie-2

 

Les yeux au ciel, reconnaître notre chemin à la croisée des ruelles…Place d’Arménie et ses petits restaurants serrés les uns contre les autres, charme italiens, asiatiques, grecques, repérer le petit trésor qui nous accueillera une fois la nuit tombée dans le creux de ses délices…

photo-armenie-3

 

 

Rue D’italie …photo-italie-1

 

Place des trois Ormeaux…aix-8

 

Et soudain se laisser envahir par la magie de la nuit qui descend du ciel… Aix en Provence s’éclaire d’or, les parfums de Provence exhalent dans toutes les rues, le mystère de la nuit couvre les places…

Place des martyrs de la résistance

photo-martyrs-de-la-resistance-2

 

Dîner place des Cardeurs…

placedesfonttescharmetranquilleenarrireplanlaplacedescardeurs

 

 S’arrêter Place Albertas, à chacune de nos visites aixoises

placealbertasetsondcorthatrale

 

et reprendre doucement, main dans la main, sans un mot le labyrinthe qui nous mènera sur la place de l’hôtel de ville…

DSC00683

 

Il fait moins froid sur mon dimanche d’automne, les feuilles de l’été ont nourri la terre, sourire mélancolique sur les pages que tourne doucement le vent… Je remonte seule le cours Mirabeau de nos souvenirs, le sourire du bonheur a recouvert mes épaules…

« Ce qu’il y a de beau avec l’automne, c’est lorsque le matin se lève

après une semaine de pluie, de vent et de brouillard

 et que tout l’espace, brutalement, semble se gorger de soleil. » 

 Victor-Lévy Beaulieu

 

 

nathly83 @ 23:05
Enregistré dans Au jour le jour, Un jour en Provence
Sur les chemins de traverse….

Posté le Lundi 16 octobre 2006

Sur les chemins de traverse.... dans Un jour en Provence CopiedeseptoctO6043

J’ouvre la valise, et l’envolée blanche d’un papillon sillonne ma mémoire… Août sur les hauteur de Sète, tu t’es posé délicat sur le rose des fleurs, occupé à siroter les nectars de la demoiselle, tu ne t’aperçus de mon intrusion, et me permis de capturer ainsi l’instant…Ouvre tes ailes, je t’emmène avec moi sur les chemins de Provence, un peu plus loin que Sète, nous remonterons le canal du Midi, et nous poserons sur Narbonne, remonterons joyeusement la via Dominitia. Au coeur de la Cathédrale Saint Just, dans le silence du cloître, je te présenterai une merveilleuse dame Blanche, que tu caresseras de tes ailes…

CopiedeNarbonneCarcassonne005 dans Un jour en Provence

nathly83 @ 23:22
Enregistré dans Un jour en Provence
1...1011121314...16