• Accueil
  • > Archives pour janvier 2007

Archives

Archive pour janvier 2007

Contraintes et liberté

Contraintes et liberté

 zedartdigital01839.jpg   Poussez la porte et pénétrer dans sa vie… Le courrier qui s’amoncelle, le linge a trier, le frigo vide… pas grave !!! 

Les enfants qui se chamaillent pour un oui ou un non, les sourires pour faire semblant, et la force pour faire face…Gérer, trier, calculer, assumer, prévoir, noter, ne pas oublier,  quotidien !!! 

  

Le silence qui s’installe, l’envie de s’abandonner, de glisser dans des bras tendresse, le grand lit solitude, occupé par des livres épars, des bouts de rêve en mots…  

  

continuer d’avancer dans le long corridor, fermer les portes aux lassitudes pour ne pas entendre la solitude de certains soirs. 

  

 Ouvrir une autre porte, sur des souvenirs, sur le vide ambiant, oublier par moment le son de sa voix à force de silence, refermer la porte pour tenter de s’entendre… 

  

 Une autre porte, quelques fauteuils où tomber le courage qui nous lâche, chercher une oasis ou puiser encore la force de gérer, quand celle ci s’est enfuie dans les vapeurs de la fatigue, encore claquer la porte sur ses non- envies qui planent… 

  

Quelques pas encore, vers un brin de lumière, un ciel étoilé dans le silence de la nuit, perdre le regard dans l’infini, chercher une étoile, s’inventer un pays d’amour et de tendresse, un p’tit comptoir ou déverser ses peurs, ses faiblesses, prendre une gorgée d’eau de vie, entendre le son de sa voix et l’écho d’une réponse, vibrer dans le velours d’une peau, s’envelopper dans des bras de sécurité pour prendre la route vers la folie des rêves… 

Laisser la porte ouverte, surtout, au brin de lumière… 

Ne pas fermer les volets à la nuit, pour contempler la clarté de la lune dans le noir de ses insomnies… 

  

Et soudain, respirer, sourire… de ces lacets de soie tresser la réalité aux rêves, les rêves à la réalité, jouer de ces fils aux mille couleurs, jouer des mille possibles de son indépendance, mêler le noir de certain soir, de certain jour aux espaces ouverts par la force et le courage et danser sans entraves, en belles boucles sur le cadeau merveilleux de la LIBERTÉ….. 

  

Nathalie 

  



A la recherche du temps

( poèmes )

 http://www.image-dream.com/membre/up2/nathly/eternite.jpg

A quinze, nous voudrions que le temps passe vite,
Nous rêvons de toucher le monde des grands
les bras ouverts vers le ciel,

 nous nous impatientons..

A vingt ans, le temps devient plaisir, découverte,
l’instant est de tous les temps…

                                 http://www.image-dream.com/membre/up2/nathly/o1animation.gif

(suite…)



Ode aux 7 péchés capitaux

Ode aux 7 péchés capitaux dans Mes Reflexions 550019387

Selon le poète Paul Valéry, la perfection de l’homme serait formée de la composition de ces sept péchés, comme la lumière blanche l’est des sept couleurs de l’arc en ciel. Un peu de péché nous rapproche de nous, trop de péché nous éloigne des autres.

(suite…)



« Il est temps de rallumer les étoiles » Apollinaire

« Il est difficile de trouver la chance.

Elle a l’apparence de quelquechose qui se mérite. »

Fred A.Clark

Bouteilles de champagne II Reproduction artistique par Mariapia & Marinella Angelini

 

« Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront. »

René Char

(suite…)



Brin de soleil…

bouquetdejanvier070131.jpg

« Le bonheur, c’est d’être heureux ; ce n’est pas de faire croire aux autres qu’on l’est. »

Jules Renard.

_________________________________

Savoir reconnaître le bonheur, c’est aussi ne pas le leurrer, et reconnaître les jours où nous le laissons filer, par manque d’envie, d’enthousiasme, de regard plus ouvert… alors oui, nous avons le droit de ne pas être heureux, certains jours et de le dire… tout en sachant qu’il y a toujours une recette magique pour un brin de bonheur, dans un brin de soleil…

(suite…)



Carpe Diem

 

« Nous ne nous tenons jamais au temps présent. Nous rappelons le passé ; nous anticipons l’avenir comme trop lent à venir, comme pour hâter son cours. »

Blaise Pascal

carpe20diem.jpg

Me voici sortie de ma coquille, le soleil brille toujours autant, le monde continue de tourner, il me faut bien reprendre le train en marche.

(suite…)



12